Confessions d’une flemmarde incurable allergique au sport

6a00e54f10584c883401b7c6ee6904970b

Je n’ai vraiment aucune volonté. Et c’est peu dire, étant donné qu’au moment même où j’écris cet article, je sirote un milkshake à la vanille.

Comme vous avez sûrement pu le remarquer si vous possédez un compte instagram, si vous regardez des vidéos sur youtube ou même si vous regardez la télé, depuis quelques temps la mode « healthy » vit son heure de gloire. Franchement si vous ne voyez pas de quoi je parle, c’est probablement que vous habitez dans une grotte. Les réseaux sociaux sont inondés de photos de filles au corps parfait, aux abdos en béton et au fessier ferme et rebondi (pour le plus grand plaisir de certains), et on peut trouver des centaines de vidéos du type « ma routine healthy », « comment manger healthy » ou encore « ma routine sport ». Bref, tout un tas de trucs pour nous bourrer le crâne et nous filer des complexes (même quand ils n’ont pas lieu d’être).

Tout ça pour dire qu’à force de regarder toutes ces photos et ces vidéos, je suis tombée dans le panneau. Mon petit ventre s’est transformé (à mes yeux) en énorme bedaine et mes cuisses, en deux gros jambons. Mais moi aussi je voulais un corps de rêve ! Fini la cellulite, adieux aux poignées d’amour ! (« C’est mignooooooon », comme dirait Gad Elmaleh) Et pourtant je n’en avais pas spécialement mais sérieusement, qui ne se trouve pas tous les défauts du monde face à ces filles ?

Alors j’ai commencé à faire plus attention à mon alimentation (enfin j’ai surtout adopté les conseils de Gulli, ne me jugez pas c’est mon frère de trois ans qui regarde cette chaîne) :

  • éviter de grignoter entre les repas
  • éviter de manger trop gras, trop sucré, trop salé
  • manger au moins cinq fruits et légumes par jour

~ Ok pouce : je viens de me rendre compte que je connais – un peu trop  – par cœur les répliques des pubs d’une chaîne pour enfants. Dois-je m’inquiéter ? ~

Et bien évidemment il fallait également que j’applique le dernier conseil de la chaîne, à savoir pratiquer une activité physique régulière.

Alors j’ai parcouru différents sites de fitness et j’ai visionné plusieurs « workout routines » pour me construire un petit programme sportif bien sympa composé d’exercices supposés me faire suer tous les matins. Une fois mon programme prêt et quelques recettes de plats « healthy » ajoutées à mes pages favorites google, il ne me restait plus qu’à fixer une date de commencement de ma guerre contre la graisse. Comme c’était un vendredi, j’avais décidé de commencer le lundi, histoire de me laisser le weekend pour me préparer mentalement.

Le dimanche soir, j’avais mis trois réveils pour l’occasion. Malheureusement, j’étais dans mon rythme de vacances. Les trois réveils ont bien sonné, à exactement 10h, 10h15 et 10h30. Cependant vu que je m’étais couchée à 3h pour avoir téléphoné à l’amoureux, le peu d’énergie dont je disposais alors que la sonnerie se déchaînait de bon matin m’a uniquement permis de diriger ma main vers mon portable pour le couper. Et ce à trois reprises (ai-je le droit de blâmer le chéri ?). Alors en me réveillant deux heures après, je me suis simplement dit que je commencerai le lendemain. Après tout, à un jour près… Seulement le lendemain j’avais rendez-vous avec une copine. Mercredi alors? Ah, mais le mercredi matin j’avais rendez-vous chez le médecin. Jeudi, sûr ! Sauf que j’étais allée à un anniversaire la veille au soir, du coup j’étais trop K.O pour me lever tôt (oui, je suis en vacances alors 10h c’est tôt pour moi).

Finalement le vendredi était arrivé, mon programme était prêt depuis une semaine et ma tenue de sport n’avait toujours pas été dépliée. Bref vous l’aurez compris : ma vieille amie procrastination m’avait rendu visite, la vilaine !

J’ai même pensé à opter pour le sport en soirée mais déjà que j’étais en nage le soir à cause de la chaleur et de mes virées dans Paris (pour ceux qui connaissent la difficulté que représentent les transports en commun en été), je me voyais mal rentrer chez moi pour patauger dans ma sueur -beeurrrrk- et tout ça pour une séance de fitness.

Vous voulez que j’vous dise ? Je sais parfaitement que je n’aurais jamais le corps des filles d’instagram et quelque part, ça ne me dérange pas plus que ça. En vérité si j’écris cet article c’est avant tout pour pointer du doigt cette mode du healthy à tout prix. Une bonne hygiène de vie c’est en effet très important, et le sport est une bonne chose, je vous l’accorde ! Mais comme pour toute bonne chose : il ne faut pas en abuser. À quoi bon vouloir ressembler aux mannequins d’h&m après tout ? Je pense qu’il est important de commencer le sport pour une bonne raison. Pour être une version 2.0 de nous-même, pas pour ressembler à autrui. Et avant toute chose : pour être bien dans son corps il faut être bien dans sa tête, commencer par s’accepter ! Et puis quand on se sent enfin prête et motivée, il ne reste plus qu’à se lancer (visiblement ce n’était pas mon cas). En plus il paraît que le plus dur dans le sport c’est le début, qu’une fois qu’on s’habitue on ne peut plus s’en passer.

Eh bien je vous dirai ce qu’il en est lorsque j’aurai commencé !

En attendant je vous laisse, mes cookies sont prêts. Bisous!

Publicités

8 réflexions sur “Confessions d’une flemmarde incurable allergique au sport

  1. Le problème avec cette « mode » s’est que l’on est tombé dans l’excès. C’est limite devenu une obsession que d’aller à la salle de sport et de se faire un corps body buildé. Sauf que dès que tu arrêtes… bah tout ce que tu as « sculpté » disparaît. Les filles de instagram sont photoshoper pas l’oublier. L’important est d’avoir une bonne hygiène de vie oui, certes. Mais tomber dans l’excès n’est pas bon non plus! Sauter des repas n’est pas bon etc, on pourrait des tas d’exemples! L’important est d’abord de s’aimer soi-même, d’être bien avec son corps, après le reste vient tout seul, enfin je crois…

    J'aime

  2. ghizlaine

    Ça c’est tout moi!mon rêve c’est de faire du sport. Mais j’arrive jamais à commencer!pourtant j’ai tout ce qu’il faut:un tapis roulant sophistiqué,un élastique pour les étirements….vu mon pois un peu limite,j’ai décidé de commencer par le yoga .mais flemmarde que je suis. ..j’ai laissé tomber! !

    J'aime

  3. Carlitas Del Paso

    Je te rejoins totalement.. Marre de devoir toujours courir après cette « perfection » de vie saine. La liberté de pouvoir manger des Coco Pops, sans être pointée du doigt. Quand je rentre du boulot, j’ai juste envie de poser mes fesses sur le canapé et manger un bon 4 heures.. Et ceci sans culpabiliser. Tant pis pour les abdos !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s