Sommes-nous trop connectés ?

1377781609_Le-Japon-lance-un-programme-contre-l-addiction-des-jeunes-a-Internet_grand

Il y a quelques années, je passais une très (voire trop) grande partie de mon temps sur le net. Je vivais ma crise d’adolescence (ce qui n’était déjà pas évident) et Internet me poussait à l’isolement et au renfermement sur moi-même. Aujourd’hui avec du recul je me rends compte que j’ai perdu l’occasion de passer de bons moments avec mes proches et c’est bien dommage. Fort heureusement pour moi, cette période est derrière moi (en grande partie grâce à mes parents qui ont su me priver de ce qui me transformait en asociale). Néanmoins, ces derniers temps (depuis l’ouverture de mon blog) j’ai eu la sensation de consacrer à nouveau la majeure partie de mon temps à Internet. Lire les articles de différentes blogueuses, répondre aux commentaires, en poster… J’adore faire toutes ces choses, mais je me suis aperçue que je ne faisais que ça ces derniers temps alors j’ai décidé de faire un petit break (qui m’a coûté une abonnée mais bon, on ne peut pas tout avoir dans la vie). Pendant cette pause j’ai eu l’occasion de réfléchir sur le sujet, et j’ai eu envie de vous partager ma pensée dans un article.

J’adore Internet, mais je ne peux pas m’empêcher de penser que parfois, nous y consacrons une trop grande partie de notre temps, nous y accordons trop d’importance. Et là vient le problème de la déconnexion. Parce qu’aujourd’hui beaucoup d’entre nous ne parviennent pas à se déconnecter, chose qui est souvent bien dommage. Voulons-nous vraiment passer à côté de nos vies et louper de bons moments avec les gens qu’on aime ? Car c’est parfois ce que nous faisons. Nous sommes des êtres faits de chair, de sang et d’os, et le contact humain nous maintient en vie. Pourtant, nous le perdons de plus en plus. Internet et les technologies nous occupent tellement qu’on en vient parfois à se couper de ceux qui nous entourent.

J’en ai moi-même un exemple.

Comme bien souvent par un samedi soir chez mon père, je regardais la télé dans le salon avec ma famille. Une fois la publicité arrivée, j’avais pris mon ordinateur portable qui dormait tranquillement sur la table basse et je m’étais mise à pianoter sur le clavier, en vue de préparer un nouvel article pour mon blog. Alors que je réfléchissais sur la manière de tourner l’une de mes phrases, quelque chose m’a interpellé. À côté de moi sur le canapé, mon père s’affairait sur sa tablette. À côté de mon père, ma belle-mère terminait un chapitre de son livre du moment sur sa liseuse électronique. Enfin, sur l’un des fauteuils ma sœur parlait avec une amie sur son téléphone. Puis alors que le film reprenait, chacun avait posé sa source d’occupation pour se remettre dans l’ambiance de la comédie que nous regardions. Soudain, une réflexion m’avait traversé l’esprit. Il avait fallu d’une simple page de publicité pour que nous passions en quelques secondes d’une famille regardant la télé ensemble à quatre asociaux accros aux technologies. Bien évidemment ce n’est pas toujours comme ça et nous ne sommes pas à ce point des « geeks ». Mais tout de même, nous aurions pu profiter de cette pause dans notre programme pour commenter le film ou tout simplement discuter, non ? Eh bien ce n’est pas ce que nous avons fait cette fois-là.

Par ailleurs, aujourd’hui, nous plaçons toute notre confiance en Internet et nous faisons absolument tout par Internet : nos courses, du shopping, gérer nos comptes, commander à manger, payer nos vacances, trouver du travail… Aujourd’hui, la technologie rythme notre quotidien : télévisions, smartphones, liseuses électroniques, montres connectées… Les entreprises de produits électroniques sortent toujours plus de nouveautés et nous sommes toujours plus nombreux à les enrichir chaque jour en investissant une partie de nos économies dans des objets vendus à des prix souvent à la limite de l’absurde.

De nos jours nous avons faisons tellement confiance aux technologies que nous y stockons tous nos souvenirs. Des photos (que nous n’imprimons plus), des vidéos (que nous laissons sur une carte mémoire), des messages (à défaut de se dire les choses de vive voix)… Nous y indiquons également nos données bancaires et surtout, nous y laissons notre trace. Internet est effectivement quelque chose d’incroyable qui nous permet de faire des rencontres, de diffuser notre pensée, de partager et d’échanger, parfois même de gagner notre vie. Et les technologies qui nous entourent sont la preuve du progrès constant que nous faisons avec l’intelligence artificielle.

Mais que se passera-t-il lorsque nous ne saurons plus comment échanger les uns avec les autres ? Lorsque nous ne saurons plus rien faire manuellement ? Lorsque plus aucun livre ne sera imprimé ? Lorsque nous ne saurons même plus comment écrire une lettre ? Voulons-nous vraiment que tous nos souvenirs ne dépendent que d’un simple bug menaçant de tout effacer ?

Quoiqu’il en soit, cette petite pause m’a fait du bien et je suis d’avis que le plus important avec le progrès c’est de savoir s’en détacher de temps en temps, car il ne faut pas abuser des bonnes choses.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

6 réflexions sur “Sommes-nous trop connectés ?

  1. C’est très intéressant comme sujet ! Je n’ai pas de télé, pas de smartphone (par peur d’y passer tout mon temps), je ne regarde plus de séries parce que trop addictif, je préfère les documentaires que je regarde en replay quand j’en trouve un d’intéressant… et quand je regarde les gens autour de moi avec leur nouvel I phone, leur nouvel I Pad, la dernière montre connectée..etc et j’en passe, ben jme dis que je ne loupe rien, au contraire 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. callmecassy

      Ton mode de fonctionnement est aussi une solution ! Cela dit je pense qu’il est tout à fait possible d’utiliser les technologies qui nous entourent et d’être connecté sans toutefois en abuser! L’important est de savoir faire la part des choses
      Bisous 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s