Nouvelle résolution : sur le chemin de la confiance en moi

Man jump through the gap. Element of design.

Personnellement, je dirais que ma perte de confiance a débuté à mon entrée au collège. Probablement à cause du changement assez important sur le plan scolaire : on sort du primaire, on découvre un nouveau lieu avec de nouvelles règles et un nouveau fonctionnement (professeurs, emplois du temps, etc). J’avais hâte d’y entrer et en même temps j’en avais un peu peur. Autant vous dire que le jour où j’ai eu une heure de colle en 6ème parce que je n’avais pas fait signé un mot, je ne savais plus où me mettre !

Oui, je dirais que ma perte de confiance en moi à commencé lors de ma première année de collège. Mais c’était surtout dû à certains profs qui prennent plaisir à faire peur aux petits de 6ème, au fait que je n’avais plus le confort que j’avais en primaire (je ne connaissais plus tout le monde, je ne connaissais pas aussi bien l’établissement) et aussi un peu parce que je suis timide par nature, ce qui ne m’a pas vraiment aidée.

La suite du collège n’a pas été facile non plus. J’entrais dans l’adolescence, les changements physiques commençaient et dans un milieu où les jeunes ne se font pas de cadeau, ce n’était pas toujours évident. Je parvenais quand même à me comporter comme si j’avais totalement confiance en moi : j’étais plutôt bien entourée et je m’appliquais à bien travailler et à faire bonne impression à mes professeurs (et aux élèves par la même occasion), et j’essayais de m’affirmer face aux autres, mais tout cela n’était qu’une façade. En réalité, je devenais de moins en moins confiante chaque jour.

Cela s’est accentué lorsque j’ai eu mon premier crush. L’heureux élu était d’un an plus âgé que moi, ce qui ne me facilitait pas la tâche. J’ai pourtant fini par arriver à devenir son amie, presque plus même, mais je n’ai jamais osé lui avoué mon attirance au final.

À l’absence de confiance s’est ajoutée la crise d’adolescence (dont j’aurais bien pu me passer), période où je me cherchais encore, où j’essayais non sans difficultés de trouver la personne que je voulais être. Puis fin 4ème, ma famille et moi avons déménagé. J’étais donc contrainte de poursuivre ma scolarité dans un nouveau collège, dans une nouvelle ville, entourée de nouvelles personnes. Autant vous dire que je n’en avais vraiment pas envie. J’étais persuadée que tous ces changements m’enfonceraient un peu plus dans ma non-confiance-en-moi.

Contrairement à ce que je pensais, je me suis rapidement plu dans ce nouvel établissement, j’ai vite rencontré des personnes plutôt sympa (qui pour certaines sont encore mes amis aujourd’hui) et au final je me suis bien adaptée à ce nouveau collège, à cette nouvelle ville et à cette nouvelle vie. Et là, j’ai commencé à gagner en confiance. Cette dernière a encore grimpé à mon entrée au lycée : j’étais motivée pour réussir, j’entrais au lycée avec les personnes que j’avais connu lors de ma dernière année de collège, et surtout, j’avais rencontré mon premier vrai amour. Ma première vraie relation amoureuse (parce que celles du collège ne duraient jamais bien longtemps). Je me sentais plus à l’aise dans ma peau, et ce même si le manque de confiance était toujours un peu présent. Je me trouvais peu à peu.

Après un an de relation avec mon premier amour, nous nous sommes séparés. Cette rupture n’a pas été facile et m’a fait perdre ma bonne humeur, ma motivation et à nouveau, ma confiance. Mon année de première n’a donc pas été évidente au début. Puis je me suis reprise avec le temps.

Aujourd’hui, je me suis trouvée et j’ai tout ce qu’il faut pour me sentir bien dans mes baskets. Pourtant, je me rends compte qu’encore maintenant je n’ai pas suffisamment confiance en moi. C’est assez handicapant dans la vie de tous les jours. Parce qu’à cause de mon manque de confiance en moi, j’ai du mal à faire confiance à ceux qui m’entourent ce qui complique parfois mes relations (avec mon copain notamment), j’ai souvent peur d’échouer sur le plan scolaire (d’autant que cette année sera décisive), et je me remets souvent en question. C’est d’ailleurs ce même problème de confiance qui m’a empêché d’ouvrir mon blog jusqu’à maintenant, et c’est également pour cela que je n’ai pas publié d’article ces derniers jours. Car en plus de manquer de confiance en moi, je suis une éternelle insatisfaite, et j’ai toujours l’impression que ce que j’écris n’est pas assez bien. Ce qui est dommage au final.

Quoiqu’il en soit, il est grand temps que tout cela cesse. J’en ai assez de me gâcher la vie avec ce problème. Ce sera ma bonne résolution de cette année d’ailleurs. J’ai décidé d’arrêter de me prendre la tête et d’enfin oser me faire confiance.

Si vous êtes ou avez été dans le même cas que moi, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires !

Je vous fais des bisous.

Publicités

2 réflexions sur “Nouvelle résolution : sur le chemin de la confiance en moi

  1. Un Zest de Couleur

    Bonjour à toi !

    Très bel article, je pense que beaucoup de personnes s’y reconnaitrons, c’est un problème malheureusement bien courant.

    En te lisant, l’une des pensées qui m’a de suite saisie est qu’il est possible que tu remette trop ton bonheur entre les mains des autres, les personnes comme les situations : tu dis qu’au collège tu essayais de faire bonne impression à tout le monde, tu racontes avoir perdue ta confiance lorsque ta première relation s’est terminé, tu nous indique tout remettre en question…..

    On a trop souvent tendance à chercher l’approbation des autres, leur fidélité, leur estime, et lorsque l’on ne l’obtient pas, et bien on pense tout simplement que c’est à cause de nous, que c’est lié à notre personne. Mais ce n’est qu’un point de vue.

    On peut aussi chercher à s’aimer, s’efforcer à être doux avec soi-même, à ne pas se juger d’après le regard des autres, ni le notre qui est bien souvent trop dur (!), jusqu’à ce que cela devienne naturel. Il y a énormément de méthodes qui permettent d’apprendre à s’aimer inconditionnellement, et je crois que cela pourrait grandement t’aider, parce que le manque de confiance c’est d’abord un manque d’amour de soi-même.

    Si tu travail sur toi, si tu lis, si tu fais des recherches, si tu fais en sorte de trouver et de comprendre les blocages qui t’empêchent de garder une confiance durable en toi, tu finira par y parvenir !

    Bon courage et à très vite 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. callmecassy

      Merci pour ton commentaire, tout ce que tu m’as dit me paraît plutôt véridique! Aujourd’hui j’essaye de faire un effort sur moi-même pour gagner en amour propre et en confiance en moi et il est vrai que ce n’est pas simple tous les jours… Quoiqu’il en soit, merci pour tes conseils ! À bientôt !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s